Legliz Supermarket !

Victoria, Mahé, 20.01.2012

En supermarket se en gran magazen kot ou al aste ou konmisyon; otremandi, tou sa ki  ou bezwen. Ou al dan en supermarket ler ou annan keksoz pou ou aste. Si ou napa nanryen pou aste, ou pa al dan supermarket.

I malere pou dir ki serten dimoun in fer Legliz vin parey  en supermarket. Zot al Legliz  ler  zot santi zot annan en bezwen.  Zot al Legliz  pou ganny keksoz. Zot sel rezon, se pou satisfer zot bezwen. Ler zot napa okenn bezwen pou satisfer, zot pa ale.

I annan ki pas Legliz ler zot bezwen lapriyer Legliz, lapriyer mon Per. I annan  ki vin demann Per en servis, par egzanp pou tir move lespri avek zot, ou byen dan zot lakaz, pou fer en lanmes akoz  zot dan tel ou tel problenm, pou beni en meday, en stati, en saple. Apre sa zot ale ziska prosenn fwa.

I annan ki pas Legliz pour en lanterman, en maryaz, en premyer kominyon, en lakonfirmasyon, batenm zot zanfan, pour Nwel, Lannen e Pak. Apre ou pa pou war zot ankor.

Souvannfwa, se sa bann dimoun ki pli egzizan, e menm arogan. Zot oule ki ou donn zot sa ki zot oule toudswit. Konmsi en drwa ki zot annan. Donn zot tou, san okenn zefor lo zot par. I lannen fer premyer  kominyon, oubyen lakonfirmasyon, fodre ki son zanfan i fer son premyer kominyon, oubyen son lakonfirmasyon, tanpi si i pa'n al Lanmes pandan tou lannen, tanpi si i pa'n vin katesis. Fodre i ganny son konmisyon. Se mon Per ki pa bon.

En katolik  in kit son larelizyon Katolik, pou al dan en lot larelizyon. In dir tou sa ki in kapab dir lo katolik. Ler i pre pou mor,  lafanmir pou vin gete si zot pou kapab fer lanterman kot Katolik. La mon Per, pou tann tou kalite rezonnman. Par egzanp, Paster in dir nou ki i annan en sel Bondye Papa, tou larelizyon i parey, a nanpli finir.

Ler mon Per i demann zot pou respekte desizyon, ek liberte sa enn ki pandan son vivan in sanz son larelizyon, maler, se mon Per ki pa bon, se Legliz  ki sesi sela. La mon Per pou tann tou sa ki i pa anvi tande. E avek en tel arogans.

Si oun sanz larelizyon, e apre ou retourn kot Katolik, ou rekonsilye ou avek Bondye, e avek Legliz, alor zafer i diferan. I annan pardon pour tou pese.

Me ler ou mor dan larelizyon kot ou ti'n swazir pou ale, eski se lezot ki pou vin koz pou ou ? Bondye ti respekte son desizyon, ler i ti deside pou sanz larelizyon. Alor fodre, nou osi, nou respekte desizyon sa dimoun. Menm si i fer kanmi lafanmir. Eski ler i ti al dan sa lot larelizyon, ou pa ti kanmi ?

Per Edwin Mathiot
Email: mathiot@seychelles.net

150e Anniversaire de la Présence des Sœurs de St. Joseph de Cluny aux Seychelles


Les Sœurs de Saint Joseph de Cluny fêtent leur 150ème anniversaire de présence ici aux Seychelles et c'est une joie pour nous tous de participer aux événement qui vont marquer cet anniversaire.

En effet, Les sœurs de Saint Joseph de Cluny, de par leur travail au niveau de l'éducation et de la santé, ont contribué énormément à la formation des Seychellois et ce  jusqu'à présent encore à travers d'autres activités.

Depuis 1859, Les démarches auprès des responsables des Sœurs de Cluny pour avoir des sœurs, avaient commencé. En1861, le Père Jérémie Paglietta attendait cet heureux jour en accueillant les trois premières sœurs aux Seychelles au mois de Février. C'est Lui qui avait fait appel aux Sœurs de Cluny pour venir l'aider dans sa mission auprès des habitants des Seychelles car le pays, à cette époque, n'était qu'à son début pour ne pas dire qu'aux premiers essais d'évangélisation. Il avait découvert la grande nécessité de l'école pour tous ces enfants qui l'entouraient et aussi le besoin d'un hôpital pour y soigner " les membres pauvres et souffrants de Jésus-Christ. " Les sœurs avaient comme devise les paroles mêmes de leur fondatrice, Anne-Marie Javouhey : " …Etre là ou il y a un peu de bien à faire ". Mère Aimée de Jésus de Poulpiquet, Supérieure provinciale des Sœurs de Saint Joseph de Cluny  à la Réunion, forte de cette parole et convaincue de  faire la volonté de Dieu n'a pas hésité à envoyer 3 religieuses : Mère Denise Désesquelles, Sœur St Victor Erard et Sœur Denis Berthou,  pour commencer l'œuvre de Dieu aux Seychelles.

Dans une lettre du Père Jérémie Paglietta adressée à Mère Aimée, il dit ceci : " …mais je me trouve dans l'obligation de vous offrir des remerciements infinis pour m'avoir envoyé des religieuses comme je les désirais et comme je les aurais choisies moi-même, c'est-a-dire humbles, modestes, pieuses, réservées et instruites. "

Les sœurs ont commencé leur mission avec un grand zèle et elles ont œuvré de tout leur cœur pour le début de cette nouvelle aventure missionnaire. Malheureusement une année après leur arrivée, au cours d'une catastrophe naturelle, deux d'entre elles : Sr Denise et Sr Victor, ont trouvé la mort dans des souffrances atroces, englouties dans la boue de 'lavalas de 1861'… De plus, le Père Jérémie a failli perdre sa vie en voulant sauver les religieuses.

Malgré ce revers, d'autres sœurs sont arrivées pour continuer l'œuvre et beaucoup de jeunes filles seychelloises, attirées par leur dévouement auprès des jeunes et des malades, se sont jointes à elles pour vivre de l'Esprit de Jésus à travers le charisme de la Congrégation de St. Joseph de Cluny.

L'Eglise des Seychelles doit une reconnaissance sans bornes aux Sœurs de Cluny pour l'immense travail accompli depuis leur arrivée en 1861. Travaillant en étroite collaboration avec les Pères et Frères Capucins, les Sœurs de Cluny ont donné son image de marque, tant du point de vue humain que celui spirituel, à l'Eglise dans nos îles.

Je rends grâces au Seigneur pour leur dévouement et leur dynamisme tout au long de ces 150 années. Au nom du diocèse et du peuple seychellois, je leur redis ma reconnaissance. Je souhaite que cet anniversaire soit l'occasion pour un nouveau départ, une nouvelle jeunesse pour votre Congrégation aux Seychelles et dans le monde. " Voici, " dit le Seigneur, " Je fais toutes choses nouvelles. "  (Apocalypse 21,5).

Mgr. Denis Wiehe                                                                                                14 janvier 2011
Evêque de Port Victoria


LePap dan Revey

Victoria, Mahe, 11.02.2011

Per Edwin Mathiot

Sa bann dernye zour, plizyer dimoun in telefonn mwan, pou koz lo revey avek portre LePap, ek saple kip e ganny distribye par Parti Lepep. I annan osi kin telefonn kot Monsenyer. Tou sa bann dimoun in eksprim zot mekontantman, zot fristrasyon, zot lakoler. Zot in demande si legliz pa fer nanryen. I annan kin demande si se legliz ki pe distribye  revey, ek saple.  Sa bann dimoun ki pe distribye saple, i dir dimoun ki sa bann saple in ganny beni par Lepap. Ler zot dir in ganny beni par Lepap, dimoun pou pran menm.

Dabor, mon oule fer tou dimoun konnen ki Legliz pann anvoy okenn dimoun distribye revey, ek saple. Ler legliz i donn keksoz, i donn tou dimoun.  Answit legliz ti ava fer dimoun konnen.   
 
Napa lontan, ti annan  portre Lepap avek Prezidan lo kouvertir Leko dezil. I annan dimoun kin fer zot remark, parey labitid, me an zeneral, sa pann koz okenn problenm. Par kont, portre Lepap avek Prezidan,  dan revey, ek saple - sirtou avan eleksyon - in fer dimoun ankoler. Zot in pran sa koman en mank respe pour Lepap, e pour zot larelizyon. E zot annan rezon. Sa ki koz problenm, se ki en Parti politik pe servi portre LePap, ek saple beni, pour  en bi politik.  Dir sa ki ou anvi, i kler ki sa i annan  en bi politik. Par egzanp, en madanm i demann avek en siporter si napa enn pour li, sa siporter i reponn « sa pa pour ou ».  Pa pour ou, akoz i konnen ki sa madanm pa dan Parti Lepep. In fini dir li, ki sa kado beni i zis pour bann siporter Parti Lepep. Atansyon ki kado beni pa vin kado malediksyon. 

Monn ganny sans koz avek detrwa dimoun, zonm konman madanm, ki dan Parti Lepep, kin eksprim zot degou. Zot in dir mwan ki nou pa zwe ek larelizyon. Zot santi ki sa zafer revey ek saple, i en lensilt kont zot larelizyon. Erezman ki i annan ankor dimoun ki ankor kapab fer en bon rezonnman. 

I malere pou dir ki sa kado i ariv, zis avan  eleksyon. In vin en koutim dan Sesel, ki tou-le senkan i annan tou kalite kado avan eleksyon. Peryod eleksyon i vin peryod donn kado. Mon  donn ou pour mwan ganny keksoz an retour. Ki si sa sa ?  La demokrasi !!

Sa revey ek saple, ki Parti Lepep pe donnen i en zes ki met ovif bann vye blesir, ki pe revey  bann move santiman dan leker dimoun. En zes ki  koz divizyon. En zes ki pa montre respe,ni pour dimoun, ni pour larelizyon, ni pour Lepap. En zes ki fer lapolitik perdi son vre sans. En zes ki servi larelizyon pour en bi politik.  Ki sa bann katolik responsab i dir lo la ?

Dir dimoun ki sa bann saple in ganny beni par Lepap, sa i en taktik politik pou eksplwat linyorans dimoun. Bann vye dimoun, e bann ki pa reflesir, pou tay lo la. Zot pa war okenn lenplikasyon politik. Zot pran zot revey ek zot saple, san poz zot lekor okenn kestyon.  Erezman  i annan ki reflesir, e ki war kler.

I annan dimoun kin demande si legliz pa fer nanryen.  Zot ase gran pou fer tann zot lavwa, pou eksprim zot mekontantman, olye kont lo legliz pou fer tou pou zot. Zot pa en bann zanfan. Zot osi zot fer parti legliz. Alor pran zot responsabilite. Pa kont lo legliz pou fer tou pour zot.

Mon demann mwan ki mannyer Lepap pou santi li, ler i pou konnen ki son portre i dan revey, ki pe ganny distribye, avek saple, par en parti politik, avan eleksyon. 

Père Edwin Mathiot
Email: mathiot@seychelles.net

Katolik Responsab


                                       
Dan en leditoryal anba tit "  Sheik Khalifa  Center next to Sanatorium Bishop Olivier Maradan, "  dan L'Echo des Iles 15 novanm 2010, mon ti senpleman  met lanfaz lo sa 2 mo "rezon akoz". Rezon ki serten dimoun in donnen akoz fodre apel sa sant " Khalifa Center " setakoz in fer bokou dibyen pour Sesel.  Sant Khalifa  i pa en problenm pour mwan, me sa 2 mo "rezon akoz."

A partir " rezon akoz "  son non in ganny donnen ki monn reazir, ki monn  donn koman legzanp Bishop Olivier Maradan, ki li osi, in fer bokou dibyen pour sa pei. Me napa zis li.  Si nou ti pou donn en non tou bann dimoun kin fer dibyen pour Sesel, ti pou napa  ase batiman  pour donn en non.  An  ensistan lo sa  2 mo  "rezon  akoz " mon pann dir oken dimal, ni ensilte  Sheik Khalifa. Koman en imen parey mwan, i annan tou mon respe. 

En katolik responsab. Alor en serten dimoun kin apel son lekor " en katolik responsab, " in donn son repons dan zournal" People " 19 novanm 2010 anba tit Alelouia

Permet mwan dir sa dimoun kin ekri sa lartik, ki i pa en dimoun responsab parey i krwar.  An touka i pann montre li responsab. An plis i pa merit sa non katolik.

Sa  swadizan katolik responsab in annan lodas demande ki  Per Mathiot pe mel dan sa zafer Sheikh  Khalifa.  Me ou katolik responsab ki ou annan pou fer ek sa zafer Khalifa ? Ou kapab mel ou ladan,  me pa Per Mathiot.

Liberte lekspresyon.  Koman en Seselwa,  par nesans, monn eksprim mon lide, mon lopinyon. Sa i mon drwa. En drwa ki monn egzerse  san akiz personn, san ki monn ensilte personn, san ki mon fer referans avek lavi prive okenn dimoun.

Mon konpran akoz bokou dimoun i per koze, i per pou eksprim zot lopinyon, zot lide dan sa pei. Zot per akoz zot pou ganny atake, swa par en katolik responsab, swa par en kretyen non pratikan. Ler  en sitwayen, pa kapab eksprim  son lide, son lopinyon lo sa ki pase dan son pei, sa i byen domaz pour progre pei. Eski se sa ki nou apel lademokrasi ?

Komanter ki santi loder SNP. Sa swadizan katolik responsab i dir ki mon komanter dan leko dezil i santi loder SNP. Felisitasyon pour sa bon lodora. I drol ki i pann mazin  en lot loder. Dan sa pei, de ki ou dir keksoz, e ki serten dan Parti Lepep pa dakor avek, se ki ou dan lopozisyon, ou byen dan SNP, ou byen  ankor ou santi loder SNP. Ou fini ganny zize, oun fini ganny ou letiket  lopozisyon. Mank bon sans ! Ler ou linet i rouz, ou war tou keksoz  rouz. Ler ou linet i ver ou war tou keksoz  ver. Avek sa kalite lespri, eski  ou ekspekte ki  dimoun i  eksprim son lopinyon dan sa pei. 

Si mon ti koz ou byen ekri an faver Parti Lepep, si mon ti pran par dan la prosesyon Parti Lepep, sa swadizan katolik responsab pa ti pou demann mwan si mon pe komans enterese avek Politik. I pa ti pou demann mwan si mon pe met mwan pare pou tir mon soutann. I pa ti pou  santi loder  SNP.

Mon tia kontan  fer sa swadizan katolik responsab  remarke ki mon pankor vin eksklav okenn ideolozi, ni okenn parti politik.  Mon oule reste  lib, e reponsab.

Soutann Per. I annan Seselwa ler ou koz manyok ek zot, zot pa kapab kontiny koze lo manyok, zot al koz lo patat. Mon lartik ti lo "rezon akoz," fodre donn non  Khalifa, sa nouvo sant. Si sa swadizan katolik responsab pa ti dakor avek mon lopinyon, i ti lib pou dir akoz i pa dakor, olye  demann mwan si mon pe komans enterese  ek Politik, si mon pe met mwan pare pou tir mon soutann.

Pour en swadizan katolik responsab i vreman fer lapenn. I napa  respe pou lezot, e sa ki pli grav i mank li "le savoir-vivre."

Mon konsey sa swadizan katolik responsab, pou al aprann si sa vedir ''Politik.'' Pour sa ki konsern tir mon soutann, lontan mon tyann tir li, si mon tin ekout sa Msye o plase dan SPUP, ki ti vin demann mwan  pou vin dan  Parti SPUP. Domaz  ki mon pann fer li, sa ti ava fer trwa prêt dan Parti SPUP/SPPF. Sa ti pour en rikord.

An touka, plizyer dimoun in dir mwan ki mon lartik in fer zot konnen ki sa batiman kot i annan D'Offay ek Hermitte Ward, ti lansyen Sanotorium.  Sa i montre ki pa "tou Seselwa ki konn zistwar  Sanatorium, '' parey sa  swadizan katolik responsab i dir dan son lartik. 

Père Edwin Mathiot
Email: mathiot@seychelles.net







Diocese of Port-Victoria Copyright © 2010-2011. All rights reserved.Roman Catholic Church P. O. Box 43 Victoria, Mahe, Seychelles
Tel.: (248) 4322152
Fax: (248) 4324045
Click here to subscribe to this RSS feed
rccseychelles@gmail.com
rcchurch@seychelles.net